Élections communales 2012      FR   NL

(53 ans) Surconsommation, coûts énergétiques et non-toxicité des matériaux sont des sujets qui préoccupent l’architecte d’intérieur que je suis. L’égalité des chances m’interpelle aussi, car sans le respect de tous, comment ‘bien vivre’ ensemble ? Pour Saint-Gilles, j’aimerais un pouvoir communal moins cantonné dans son réseau. Je milite pour un collège ouvert, diversifié et audacieux, bref : qu’il ressemble aux gens que je rencontre dans les rues de Saint-Gilles.

Contact:
rue de la Victoire 203
acvictoire@skynet.be

12 – Agnès Vermeiren

DEPUIS QUAND HABITES-TU À SAINT-GILLES, ET POUR QUELLE(S) RAISON(S) AS-TU CHOISI CETTE COMMUNE ?

Je suis Saint-Gilloise depuis plus de 23 ans. Je l’ai aussi été enfant. En fait, je n’ai jamais habité à plus de 2 km de la Maison Communale même si j’ai été domiciliée à Ixelles ou Bruxelles. Je ne l’ai pas vraiment choisi, mais je suis ancrée à ce morceau de la ville et je ne m’imagine pas ailleurs.

PARLE-NOUS DE TON QUARTIER : QU’EST-CE QUE TU Y APPRÉCIES, QU’EST-CE QUI DEVRAIT ÊTRE CHANGÉ/AMÉLIORÉ?

J’aime la proximité. À moins de 10 min à pied, je peux acheter un ordinateur, un poisson à manger ou à regarder, du fil mercerisé d’une couleur impossible, un sac de plâtre (même le dimanche) ou de la farine pour faire des raviolis… Et puis il y a les marchés, mmh ! les fruits, mmh ! les fromages. À me relire, je me rends compte que je n’arrive pas à cacher que j’aime manger… Et pour cela le quartier ne manque pas de bonnes adresses ! C’est aussi à pied que je vais subir ma mammographie, que je me rends au cinéma, à la piscine ou à la gare pour prendre le train. Cette proximité, c’est, en peu de temps et avec peu d’énergie me déplacer à mon propre rythme.
Tout est améliorable, et puisque j’ai parlé de déplacement, je continue sur cette voie : si tout se fait à pied, des piétonniers temporaires pourraient être une solution pour rendre, à certaines heures ou jours, des rues plus calmes et accueillantes. Dans des quartiers à forte densité et où les logements sont petits, offrir des parties de rue aux gens et aux enfants apporte plus à la collectivité que de laisser en permanence le champ libre à des voitures qui peuvent emprunter la rue suivante. Des expériences en ce sens ont déjà été tentées, elles devraient être renouvelées et instituées.
Et puis, il y a aussi ce qui ne doit pas changer : le bâti ancien qui, même quand les maisons sont petites, offre des espaces de vie agréables. À préserver aussi : cette ambiance de liberté créée par le mélange de toutes nos différences.

POURQUOI TE PRÉSENTES-TU SUR LA LISTE ECOLO-GROEN ?

J’ai beaucoup de respect pour le travail accompli par le PS à Saint-Gilles. Mais, déjà en 2006, je n’ai plus voté PS. Je ne voulais plus de la reconduction d’un PS trop puissant allié à un MR alibi. Six ans plus tard, la recette et les ingrédients proposés aux Saint-Gillois sont toujours les mêmes, sauf que le temps ne rafraîchit pas la sauce. En 2012, j’ai franchi un pas de plus, je suis candidate sur la liste Ecolo-Groen. Je suis fière d’être sur une liste bilingue, qui s’est fixée des règles de bonne gouvernance et dont le programme ‘souffle’ des propositions concrètes pour ma commune et ses habitants.

TU DEVIENS BOURGMESTRE DEMAIN : QUELLE EST TA PREMIÈRE DÉCISION?

Modifier l’éclairage de l’Hôtel de Ville. Statique et conventionnel, il baigne tout un quartier dans des lueurs orangées d’autoroute. Au vu du nombre de spots (comptez-les si vous avez du temps), j’ose à peine imaginer ce que nous coûte cette démonstration de pouvoir. Impossible pour moi d’assumer cette situation et pas question d’investir dans des appareils performants ou novateurs. Par contre, on pourrait créer la surprise chaque jour en illuminant en alternance différentes parties ou détails du bâtiment, et certains jours ne rien allumer pour ceux qui aiment regarder les étoiles ou dormir les rideaux ouverts.
Mettre en place ce petit changement me prendra peu de temps. Aussi, en concertation avec mon équipe du tonnerre, je pourrai très vite m’atteler à faire du programme Ecolo-Groen une réalité.

À SAINT-GILLES, ON PEUT TE CROISER…

Dans la rue, j’aime marcher.

COMMENT PEUT-ON TE CONTACTER?

Par mail : acvictoire@skynet.be
tél : +32475 36 68 85

 

Retournez à la page précédente