Élections communales 2012      FR   NL

(37 ans – Belgo-Italien) est scénographe et coordinateur d’actions culturelles. Impliqué dans la réalisation de projets socioartistiques, il défend l’élaboration d’une culture accessible et construite par tous et soutient la reconnaissance d’un statut pour tous les artistes. Zinneke dans l’âme, il attache beaucoup d’importance aux collaborations et aux rencontres entre générations, entre groupes sociaux, entre quartiers et entre citoyens de toutes origines.

Contact: matteo.segers@gmail.comwww.matteosegers.be

34 – Matteo Segers

DEPUIS QUAND HABITES-TU À SAINT-GILLES, ET POUR QUELLE(S) RAISON(S) AS-TU CHOISI CETTE COMMUNE ?

Bruxellois d’origine, en 2009, j’ai décidé de m’installer à Saint-Gilles pour pouvoir profiter au mieux de son dynamisme artistique, de son caractère multiculturel et de sa proximité du centre. Saint-Gilles est l’espace de vie bruxellois idéal pour un créateur qui, comme moi, a besoin de rencontres pour avancer…

PARLE-NOUS DE TON QUARTIER : QU’EST-CE QUE TU Y APPRÉCIES, QU’EST-CE QUI DEVRAIT ÊTRE CHANGÉ/AMÉLIORÉ?

J’habite près de Ma Campagne. Un lieu aux croisements de plusieurs quartiers. Ce que j’apprécie beaucoup, car cela me permet de me rendre d’un espace de vie à l’autre. Je peux aller à Ixelles, Forest, comme vers le Parvis tout en pouvant aller courir au Bois ou au parc Duden. On le sait peu, mais c’est aussi un espace où il existe une réelle mixité sociale.
Vivre en ville, c’est accepter d’être dans le bruit continuel. Mais pour la quiétude de tous, ne serait-il pas temps que les autorités revoient l’intensité des sirènes vers un niveau d’intensité abaissé ? C’est une vraie pollution pour ceux qui vivent sur le trajet entre la prison et le palais de justice.

POURQUOI MILITES-TU CHEZ ECOLO ?

Sympathisant ECOLO dès les premières heures, j’y ai surtout milité dans les combats contre le nucléaire et pour l’égalité des genres. Plus que le parti des petits oiseaux, ECOLO pense la société autrement que par l’appât du bien et du confort. Il reréfléchit le monde vers un développement soutenable et veut donner place aux citoyens et à la solidarité. Ce n’est pas un parti comme un autre, c’est un mouvement à l’écoute de la société civile. Y militer est un vrai plaisir, car les rencontres y sont toujours riches et passionnantes. Nous, les artistes et créateurs, avons beaucoup à apporter à ce parti à l’écoute des imaginaires.

TU DEVIENS BOURGMESTRE DEMAIN : QUELLE EST TA PREMIÈRE DÉCISION?

Je commencerais par tout faire pour empêcher la construction de cette horrible tour près de la gare du Midi… Ensuite, j’encouragerais la création d’un vrai processus de participation pour permettre aux habitants du quartier de repenser leur espace de vie conjointement.
Enfin, il me paraît essentiel de mettre en place une consultation culturelle élargie permettant à tous les artistes et acteurs culturels de la commune de se pencher sur un plan culturel collectif.

À SAINT-GILLES, ON PEUT TE CROISER…

Citons deux lieux hauts en couleur situés en dehors du territoire, mais appartenant à Saint-Gilles : le stade de l’Union les dimanches où il y a match et à La Roseraie à Uccle où mon ASBL est en résidence. C’est un super espace de création pour des spectacles pour enfants, pour la rue ou de cirque…

COMMENT PEUT-ON TE CONTACTER?

Par mon site internet perso : www.matteosegers.be ou celui de mon ASBL culturelle : www.racagnac.be.

 

Retournez à la page précédente