Élections communales 2012      FR   NL

(42 ans) Fonctionnaire fédéral, est français de nationalité mais belge de cœur. Préoccupé par l’avenir de notre planète et la qualité de vie au quotidien dans notre ville, il reste optimiste, préfère les solutions concrètes, avec pour conviction que vivre simplement permet de mieux vivre, mais aussi, selon l’adage de Gandhi, “pour que d’autres simplement puissent vivre”.

Contact:
Avenue des Villa 10
vincentperrau@scarlet.be


29 – Vincent Perrau

DEPUIS QUAND HABITES-TU À SAINT-GILLES, ET POUR QUELLE(S) RAISON(S) AS-TU CHOISI CETTE COMMUNE ?

Nous sommes arrivés avec ma femme Catherine à Bruxelles en 1997. Comme le délai pour déménager était très court, je n'ai pas eu le temps de venir visiter un logement, c'est donc ma belle-sœur qui a choisi pour nous un bel appartement rue de Roumanie, car elle habitait dans le quartier. Nous sommes donc arrivés sans vraiment choisir ! A l'époque mes collègues poussaient des cris d'effroi quand je leur disais que nous nous étions installés dans cette commune. Si St Gilles avait la réputation d'être source d'insécurité, nous avons été vite conquis et rassurés …
En 2000 nous avons emménagé dans notre appartement actuel avenue des villas, où nous sommes toujours, parce que la vie à Saint-Gilles nous convient totalement. J'apprécie St Gilles pour ce qu'elle est, cosmopolite, vivante, à taille humaine dans la grande ville, et aussi parce qu'elle fait partie de Bruxelles et constitue un bon point de départ, vers le centre historique, les parcs, les cinémas, et plus loin les autres villes de Belgique et le reste du monde par la gare du Midi ! Ici je ne me sens pas enfermé mais ouvert. Je ne pourrais plus vivre dans une ville avec une seule culture, un seul état d'esprit, un seul type de population.

PARLE-NOUS DE TON QUARTIER : QU’EST-CE QUE TU Y APPRÉCIES, QU’EST-CE QUI DEVRAIT ÊTRE CHANGÉ/AMÉLIORÉ?

La proximité de la Chaussée d'Alsemberg apporte animation et facilités, mais aussi beaucoup de nuisances sonores (sirènes de toutes sortes, chauffards nocturnes, cafés envahissants). J'aimerais donc un quartier plus calme, sans qu'il devienne un dortoir ; les aménagements prévus avec le contrat de quartier vont dans ce sens, et c'est tant mieux.
Sinon, la proximité du parc de Forest est un plaisir constant, pour en profiter évidemment, surtout le soir quand le soleil couchant l'illumine, mais aussi pour voir de notre balcon les gens s'y rendant pour aller jouer au volley ou au foot, faire leur jogging, promener leur chien et retrouver des amis, faire un pique-nique, etc. Une ambiance de vacances tous les soirs et week-end, excellente pour le moral !

POURQUOI TE PRÉSENTES-TU SUR LA LISTE ECOLO-GROEN ?

Un ami m'a entrainé chez Ecolo en 2009, et j'y ai trouvé ce que je ne trouvais pas dans les autres partis : une déontologie forte, caractérisée par le non-cumul des mandats, un esprit fédéral avec Groen, un fonctionnement participatif, et une volonté de transition vers une nouvelle société plus durable évidemment !
A Saint-Gilles, je participe aux élections par adhésion à la vision verte du parti : améliorer la vie quotidienne en limitant la pollution, embellir le cadre de vie par des aménagements verts (parc, façades fleuries, arbres dans les rues, etc.), respecter les autres (et la nature, et les animaux !), être ouvert, curieux des autres, chercher le partage plutôt que le profit individuel.

TU DEVIENS BOURGMESTRE DEMAIN : QUELLE EST TA PREMIÈRE DÉCISION?

Cela parait anecdotique, mais je proposerais de limiter la circulation à 30 km/h sur tout le territoire de la commune. En tant que conducteur de voiture moi aussi, je trouve cela change totalement la perception de soi et des autres. On se sent plus calme et moins déconnecté avec ce qui nous entoure. A Saint-Gilles, avec une largeur maximum de 2 km, cela représente seulement un peu plus d'une minute en plus pour la traverser de bout en bout, en échange de quelle sécurité et bien-être pour tout le monde ! Saint-Gilles première slow city de Belgique ? !

À SAINT-GILLES, ON PEUT TE CROISER…

Comme tout bon écolo (!), un peu partout sur mon vélo principalement - je traverse la ville tous les jours pour emmener mon petit garçon à la crèche en bas de l'avenue du Parc et aller travailler dans un immense nouveau bâtiment de la gare du midi-, et quand j'en descends pour faire les courses autour du Parvis, de la Barrière ou à Ma Campagne.

Vous ne pouvez pas me rater le lundi entre 18h et 19h au marché de la place Van Meneen. Nous y achetons les produits frais pour presque toute la semaine, ce qui permet de commencer celle-ci de façon agréable, et limiter le passage obligé au supermarché.

Le soir je vais régulièrement à Vidéo express, le vidéo-club qui a la plus belle sélection du monde, ou du moins du sud de Bruxelles… Sans oublier Alambique, spécialiste en vins portugais, chez qui je vais avec modération et sagesse, mais toujours avec plaisir et satisfaction !

COMMENT PEUT-ON TE CONTACTER?

Sur Facebook, même si je n'y suis pas très actif.
Ou plus classique, par téléphone au 0497 83 16 32 ou par mail vincentperrau@scarlet.be.

 

Retournez à la page précédente