Élections communales 2012      FR   NL

Soutien à l’ouverture de nouvelles crèches et mise en place d’un système d’inscription et d’attribution centralisé, enfin clair et transparent.

Mais aussi :
Multiplier les espaces de jeux pour les enfants, afin qu'il y en ait un à maximum 10 minutes à pied de chaque domicile saint-gillois.


Grandir à Saint-Gilles : Rencontrer les besoins des tout petits et de leurs parents

Introduction

Commune connaissant un boom démographique important, Saint-Gilles a la chance de compter une population très jeune. Une opportunité mais également un défi qui demande des investissements importants tant en termes de places en crèche, à l’école, qu’en termes d’accompagnement. L’absence de solution d’accueil reste l’un des principaux pièges à l’emploi et une cause de précarisation, en particulier pour les femmes. Le rôle d’impulsion et d’accompagnement des communes, en synergie avec l’ONE et Kind en Gezin, est donc primordial en la matière.

La scolarité est également une étape essentielle dans la construction de chaque individu. Ecolo-Groen souhaite donc en faire un des axes principaux de son programme tout en veillant à offrir une vision cohérente sur l'ensemble de l'accompagnement des enfants de 0 à 18 ans.

 

Rencontrer les besoins des tout petits et de leurs parents

Aujourd’hui, plus de 750 familles sont en attente d’une place en crèche ou dans un milieu d’accueil de la commune, pour 255 places disponibles (dont un peu plus de 120 se libèrent chaque année). Alors que toute famille doit avoir le droit à l'accueil des touts petits, on est donc loin du compte. Le boom démographique ne peut être une justification au manque de places dans les crèches. Chaque quartier doit pouvoir bénéficier d'une structure d'accueil de qualité pour les plus petits. Ces structures ne peuvent être réservées seulement aux parents qui disposent de ressources financières suffisantes et aux parents qui travaillent. Elles doivent être accessibles à tous les publics, quelles que soient les situations sociales et professionnelles. Les quartiers de notre commune doivent également être pensés en fonction des plus petits : davantage de plaines de jeux, de rues et d'espaces publics « enfants admis » sont nécessaires.

  1. Assurer une meilleure coordination de l'inscription dans le réseau des crèches communales, faciliter les modalités d’inscription et assurer davantage de transparence dans les modalités d'attribution des places. Augmenter le personnel du service crèches de la commune pour permettre une meilleure assistance aux futurs parents.
  2. Poursuivre une politique de développement du nombre de places dans les crèches communales. Chaque quartier doit pouvoir bénéficier d'une crèche communale. Outre les moyens de la politique régionale de rénovation urbaine (Contrats de quartier et FEDER), ainsi que le « plan crèches » régional, réfléchir à de nouvelles pistes de financement complémentaire.
  3. Encourager les projets d'ouverture et d'animation dans les crèches et permettre aux parents volontaires de s'impliquer bénévolement dans l'encadrement et l'animation. Evaluer les projets existants de crèches participatives (crèches parentales).
  4. Etendre encore les systèmes de haltes-garderies et de crèches avec places conventionnées pour les parents sans emploi qui suivent des formations.
  5. Favoriser les comportements bénéfiques pour la santé et l’environnement dans les milieux d’accueil (alimentation durable, produits d’entretien naturels…)
  6. Créer des lieux de rencontre et de parole, notamment pour les familles monoparentales, souvent isolées, ce qu’on appelle des espaces « parentalité » afin de soutenir ces familles.
  7. Généraliser les « rues réservées au jeux », là où c'est possible et où il y a une demande des habitants.
  8. Multiplier les aires et espaces de jeux pour enfants. Comme dans les autres grandes villes d'Europe, des espaces de jeux doivent être installés afin d'avoir un « maillage » satisfaisant : maximum 10 minutes à pied de n'importe quelle adresse à Saint-Gilles.


 

Télécharger le chapitre complet "les moyens d’une cohésion sociale renforcée" (jeunesse, école, enfance, emploi, politique des aînés, lutte contre les discriminations, politique d’accueil des étrangers, politique culturelle…)

 

Retournez à la page précédente