Le lundi 30 septembre 2019, la commune de Saint-Gilles inaugurera sa première rue scolaire en collaboration avec l’école De Bron. La rue de la Source sera donc temporairement fermée à la circulation motorisée au début et à la fin des cours. Plus précisément, une barrière mobile sera placée au début de la rue pour interdire l’accès aux voitures, motos et cyclomoteurs. L’intégralité de la voirie ne sera donc réservée qu’aux piétons et aux cyclistes. De cette manière, enfants, parents et enseignants pourront circuler de manière sécurisée, saine et agréable aux abords de l’école. 

Concrètement, la rue sera fermée 20 minutes, deux fois par jour : les matins de 8h30 à 8h50, les après-midi de 15h25 à 15h45 (sauf le mercredi), et les mercredis après-midi de 12h25 à 12h45. 

Durant ces périodes, les habitants sont autorisés à sortir de la rue en voiture (en roulant au pas) mais devront patienter pour y entrer. 

Les objectifs ? 

– améliorer la qualité de l’air aux abords de l’école 

– décourager le trafic de transit 

– garantir une sécurité maximale aux parents et enfants sur le chemin de l’école 

– créer un cadre convivial favorisant les contacts sociaux 

– encourager les parents et les enfants à adopter des modes de déplacement actifs (marche à pied, vélo, trottinette etc.), meilleurs pour la santé et favorisant la faculté de concentration en classe 

Pour Catherine Morenville, Echevine de la Mobilité : “La semaine dernière, nous nous sommes réunis avec les habitants pour réfléchir ensemble au plan Goodmove. Parce que, avec la Région, je souhaite travailler dans les années à venir sur des quartiers avec trafic de voitures diminué, avec une attention particulière pour les piétons et les cyclistes. La mise en place d’une rue scolaire s’inscrit dans ce renforcement de la mobilité douce. Nous commençons une phase-test aujourd’hui et dans 3 mois, nous évaluerons le projet et l’ajusterons si nécessaire.  

Jos Raymenants, Echevin d’Affaires néerlandophones précise : « Avec cette première rue scolaire, nous souhaitons améliorer la qualité de l’air autour des écoles, limiter le trafic de transit et garantir une sécurité maximale aux enfants et aux parents qui se rendent à l’école. Nous souhaitons également encourager les parents à opter pour des modes de transport doux tels que le vélo, ou la marche à pied. Cette initiative est bénéfique pour la santé et la concentration des enfants et favorise un cadre de vie agréable. La grande majorité des parents de l’école laissent déjà la voiture à la maison aujourd’hui. Je tiens par ailleurs à remercier les acteurs de terrain, car sans l’enthousiasme de la direction, des enseignants et des parents, ce projet n’aurait pas été possible. » 

Pour l’Echevin de la Prévention Jean Spinette, « l’introduction de la rue scolaire nécessite également des efforts supplémentaires de la part des agents de quartier. Nous avons donc investi dans la formation pour nous assurer qu’ils soient prêts à superviser et sécuriser ce projet. » 

Share This