Nom: Marie-Hélène Lahaye

Âge: 45

Quartier où tu vis: Haut de Saint-Gilles (Maison communale – Prison)

Ta profession / ton occupation principale: Juriste

Depuis quand habites-tu à saint-gilles, et pour quelle(s) raison(s) as-tu choisi cette commune ?

Je suis arrivée à Saint-Gilles en 1999, puis après plusieurs années de vie à Gand, j’y suis de retour depuis 2011.
Saint-Gilles offre une qualité de vie incomparable : proche du centre-ville, au cœur d’un réseau de transports en commun, où se trouvent beaucoup de commerces et de services de proximité, et où règne une grande convivialité.

Parle-nous de ton quartier : qu’est-ce que tu y apprécies, qu’est-ce qui devrait être changé/amélioré ?

Le haut de Saint-Gilles fait partie des beaux quartiers de Bruxelles, avec de la verdure, de la convivialité entre les habitants et une excellente qualité de vie.

Il y manque cependant des écoles. Je rêve qu’une école soit créée dans la prison lorsqu’elle sera démantelée. Comme le disait Victor Hugo “ouvrir une école, c’est fermer une prison”.

En termes de mobilité, la chaussée de Charleroi reste un goulet paralysant pour les transports en commun. Les deux axes constitués de la chaussée de Waterloo et de la chaussée d’Alsemberg restent des points noirs pour la qualité de l’air et la mobilité douce.

Je me bats également pour une société “enfants admis”. Il faut favoriser leur place dans la ville : augmentation du nombre de plaines de jeux (et réparation immédiate de tout engin abimé), adaptation de trottoirs pour favoriser les poussettes et les jeux d’enfants, création de rues “apaisées” et de mini-piétonniers pour réduire / supprimer la circulation automobile autour des lieux fréquentés par les enfants.

En tant que féministe, je suis très sensible à la liberté des femmes de circuler dans l’espace public. Pour avoir vécu plusieurs années dans le bas de Saint-Gilles, je sais à quel point le sentiment d’insécurité et le harcèlement de rue peuvent être une oppression pour les femmes. Une action qui implique les habitant.es et tous les acteurs concernés doit être mise en place pour lutter contre cette violence.

Pourquoi te présentes-tu sur la liste Ecolo-Groen ?

Je suis engagée chez Ecolo depuis de très nombreuses années. C’est le seul parti qui place l’environnement au cœur de son programme (la canicule de cet été nous rappelle à quel point les changements climatiques sont une réalité) et qui a fait de la bonne gouvernance un pilier de la démocratie.
Je suis convaincue, notamment par le fait d’avoir vécu plusieurs années en Flandre, de la nécessité de l’alliance avec Groen, parce que nous partageons des valeurs communes au-delà de la frontière linguistique.

Tu deviens bourgmestre demain : quelle est ta première décision ?

J’organise une marche exploratoire géante où seront conviés tou.te.s les habitant.es, pour identifier tous les points noirs de la commune : lieux dégradés, endroits insécurisés, trottoirs non adaptés, problème de mobilité, plaque de nom de rue disparue, etc. L’objectif est de résoudre très vite toutes ces “petites choses” qui pèsent sur le quotidien des Saint-Gilloises et Saint-Gillois.

À Saint-Gilles, on peut te croiser…

Au marché de la place Van Meenem, entre autres.

Comment peut-on te contacter ?

Sur twitter : @mhlahaye
Sur Facebook : Marie-Hélène Lahaye
Par email : mhlahaye@gmail.com

Share This