La Commune a attribué le marché pour les repas dans 4 crèches saint-gilloises pour un an sur la base d’un appel d’offres sans aucun critère qualitatif.

SONY DSC

Il n’y a ni obligation, ni même aucune pondération positive prévue pour la nourriture bio, les produits locaux… Le seul critère de choix est le prix !

C’est d’autant plus dommage que, pour les repas scolaires, des efforts ont été faits (insuffisants mais néanmoins) et que, pour les crèches, les parents n’ont pas le choix : leurs bambins n’ont pas accès à une autre nourriture que celle fournie par la crèche.

De nombreuses crèches bruxelloises sont pourtant passées à du labellisé bio sans augmentation des prix. Tandis qu’à Saint-Gilles, les parents soucieux d’une nourriture saisonnière, garantie sans pesticides et OGM en sont pour leurs frais. Le Collège s’est engagé à revoir le cahier des charges… dans un an ! En attendant, le marché “sans critère qualitatif” a été attribué.

Share This